Les autorités ont levé les dernières restrictions qui empêchaient de quitter Wuhan. Des centaines de passagers s'apprêtaient à quitter la capitale du Hubei en train dans la nuit de mardi à mercredi, au moment où les autorités levaient le bouclage imposé depuis deux mois à la ville chinoise et berceau de la pandémie de COVID-19. Depuis le 23 janvier, les personnes présentes à Wuhan, métropole de 11 millions d'habitants, ne pouvaient pas sortir des frontières de la ville. «Ça fait 77 jours que j'étais bloqué!», s'est réjoui un homme qui n'a pas souhaité donner son nom, impatient de pouvoir rentrer à Changsha, à quelque 350 kilomètres de distance. Il s'agit d'un événement important, synonyme de la fin prochaine de la crise sanitaire en Chine qui avait fait état de son premier décès le 11 janvier. Au total, près de 82 000 personnes ont été contaminées dans le pays.

0
0 (Crédit photo : 0)