Le suspect de la tuerie, Ahmad Al Aliwi Alissa, a été identifié mardi matin par le service de police de la ville de Boulder et fait face à dix chefs d'accusation pour meurtre au premier degré à la suite du décès de dix personnes âgées de 20 à 65 ans, dont un policier, dans une épicerie du Colorado.

Aujourd'hui, nous commémorons et nous honorons la mémoire des victimes qui ont été tuées.

"Nous allons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour s'assurer que le suspect suive un procès complet et nous procédons actuellement une enquête approfondie", a déclaré Maris Herold, la cheffe de police de Boulder, en conférence de presse mardi.

Le tireur présumé a été blessé par balle à la jambe durant l'assaut avant d'être transporté à l'hôpital où son état s'est stabilisé. Il devrait être bientôt transféré en prison. Les enquêteurs l'ont interrogé, mais ils ne sont pas en mesure d'établir le mobile du suspect pour le moment.

Vers 14h30 lundi, les services d'urgence ont reçu un appel. Quelques minutes plus tard, les policiers sont intervenus et le suspect a été ciblé. Plusieurs policiers ont aussi été blessés. Une enquête indépendante a été annoncée en fin d'après-midi, avant d'apprendre qu'un policier a été tué dans l'attaque. L'opération a pris fin vers 19h00.

Un policier est mort

"Aujourd'hui, nous commémorons et nous honorons la mémoire des victimes qui ont été tuées. Une d'entre elles est le policier de Boulder, Eric Talley, qui a été abattu alors qu'il tentait de protéger ses concitoyens en danger de mort", a souligné mardi Sam Weaver, le maire de la ville.

Eric Talley, le premier policier qui a répondu à l'appel d'un homme armé dans l'épicerie King Soopers, a été tué par le suspect. L'homme de 51 ans laisse dans le deuil ses sept enfants.

Le policier est décrit comme un héros par les autorités. "Il est mort en tentant de sauver les gens qui vivaient simplement leur vie et faisaient leur épicerie. L'homme qui les a abattus sera complètement tenu responsable", a indiqué Michael Dougherty, le procureur du district. Il promet de rendre justice aux dix victimes de cette tragédie.

Hommage aux victimes

Les noms des victimes décédées dans la tuerie de Boulder ont été partagés par Maris Harold. Les autorités ont attendu d'identifier chaque personne afin d'informer les familles concernées avant tout. La cheffe de police a néanmoins demandé de "respecter la vie privée" des proches endeuillés.

Outre le policier, les victimes sont Denny Stong (20 ans), Neven Stanisic (23 ans), Rikki Olds (25 ans), Tralona Bartkowiak (49 ans), Suzanne Fountain (59 ans), Teri Leiker (51 ans), Kevin Mahoney (61 ans), Lynn Murray 62 ans) et Jody Waters (65 ans).

Allocution de Joe Biden

Le président des États-Unis, Joe Biden, a pris la parole mardi en début d'après-midi pour saluer l'héroïsme d'Eric Talley. "C'est la définition d'un héros américain", a-t-il dit. Il a offert ses condoléances à la famille.

Joe Biden a profité de son discours pour interpeller les sénateurs sur la nécessité d'agir sur le contrôle des armes à feu afin de sauver des vies dans l'avenir. Il a mentionné l'interdiction des armes d'assaut et un meilleur système de vérification des antécédents judiciaires.

"Le Sénat devrait immédiatement adopter les deux projets de loi pour régler les problèmes du système de vérification des antécédents. [...] Cela ne doit pas être une question partisane. Cela sauvera des vies, des vies américaines. Nous devons agir", a-t-il prononcé durant son allocution. Il veut protéger les Américains des tueries comme celle du Colorado.

Les drapeaux de la Maison-Blanche sont en berne en l'honneur des victimes.

Avec l'Agence France-Presse