Depuis la fermeture des salles de spectacle, les maisons de disques ont dû se mobiliser et trouver de nouvelles idées pour donner de la visibilité aux artistes émergents avec lesquels elles travaillent, en favorisant par exemple l'utilisation de TikTok pour optimiser leur présence.

Créer sa marque de fabrique

Lorsqu'il s'agit de toucher un jeune public, c'est vers l'application TikTok que les artistes se tournent pour agrandir leur auditoire. "Ce n'est pas de la promotion directe pour ta musique. Le but, c'est de travailler ton brand, ton image, et de convertir cette attention-là en écoutes sur les plateformes de lecture en continu", explique Marc Matar, agent de promotion de spectacles chez Simone Records. "C'est important d'être créatif, en 2021, pour promouvoir la musique. L'artiste a un rôle central, il faut qu'il soit musicien, créateur de contenu, personnalité publique."

Les limites de TikTok

Les publications proposées sont donc variées et les artistes produisent parfois du contenu non musical, le but étant de promouvoir son univers, sa personnalité et de donner à sa musique une identité visuelle sur les réseaux sociaux.

L'agent de promotion admet cependant que ce n'est pas la fonction première de la plateforme. "TikTok, ce n'est pas fait pour les artistes à la base, affirme-t-il. Oui, c'est vraiment la plateforme où la musique se partage le plus, mais ce ne sont pas les artistes qui partagent leur musique. Ce sont les créateurs de contenu qui les diffusent, et certaines chansons deviennent virales".

Pour atteindre un public plus âgé, les listes d'écoute sur les plateformes comme Spotify ou Apple Music représentent un gros outil de promotion.