De nouvelles informations au sujet de l'incident au Walmart de Sherbrooke font réagir ceux qui s'étaient rangés du côté de la victime en offrant des dons à sa famille.

Philippe Jean, un agent de sécurité, a été happé par Nacime Kouddar, un client du Walmart, samedi soir dernier. Selon certains médias, l'agent de sécurité en fonction aurait empêché le client d'entrer dans le magasin avec sa partenaire pour faire respecter la consigne de distanciation sociale. Frustré de cette intervention, le client de 25 ans aurait foncé sur l'agent avec son véhicule. Il a été accusé de négligence criminelle causant les lésions corporelles, de voies de fait armées, de voies de fait graves et de délit de fuite.

Sensibles à cette histoire, des Québécois ont décidé de faire des dons pour la victime dans le cadre d'une collecte de fonds. Ce mardi, 164 000$ ont été amassés pour venir en aide au père d'une famille de 5 enfants. Une nouvelle série d'informations démontre que le client aurait tenté d'éviter l'affrontement. Selon une vidéo de surveillance et le témoignage d'un témoin, l'agent de sécurité aurait plutôt tenté de frapper le pare-brise, se retrouvant sur le capot du véhicule. Il aurait alors été traîné un moment par le véhicule du client avant de se retrouver au sol.

Collecte de fonds suspendue

Ces preuves, qui présentent une autre version des faits, n'ont toutefois pas été présentées pour l'enquête de remise en liberté de M. Kouddar. Les fonds de la levée ont été gelés et celui qui avait déjà été condamné sur la place publique dispose maintenant du bénéfice du doute.

Sur les réseaux sociaux, beaucoup de personnes croient que les médias, en ne présentant qu'une seule version des faits, ont fait le procès public de l'accusé avant son temps, aidant alors la campagne de dons pour la victime. Certains vont jusqu'à dire que la victime a été jugée trop rapidement à cause de sa nationalité. D'autres s'inquiètent à savoir si l'argent des dons va être redistribué à qui de droit, mais la plupart d'entre eux pensent qu'il faut attendre avant de sauter aux conclusions.

Chose certaine, il y a des gens qui pensent à la famille de la victime, qu'il soit fautif ou non dans cette affaire. «Je ne veux pas excuser le geste du gardien de sécurité, mais il a 5 enfants à nourrir dans une période de pandémie, a souligné France Robidoux, l'une des nombreuses personnes qui ont fait un don pour soutenir l'agent. Je crois qu'il a sauté une coche et voilà le résultat. C'est une triste affaire. Dans ce cas difficile, je pense à son épouse et à ses 5 enfants.»

L'incident est survenu samedi soir dans le stationnement d'un Walmart de Sherbrooke
L'incident est survenu samedi soir dans le stationnement d'un Walmart de Sherbrooke (Crédit photo : Steven Senne Archives Associated Press)