Entouré d'Horacio Arruda et de Christian Dubé, le premier ministre François Legault a annoncé mardi que de nouvelles régions passeront en zone rouge, mais le premier ministre exclut de faire passer tout le Québec en rouge, pour le moment.

À partir de vendredi, la Montérégie, le Centre-du-Québec et la Capitale-Nationale (incluant Charlevoix) seront désormais en rouge. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean va quant à lui passer en zone orange. Par contre, le nombre de nouveaux cas baisse depuis quelques jours. «Je félicite les Québécois pour leur discipline durant le long congé de l'Action de Grâce, mais il est trop tôt pour se réjouir», a prévenu M. Legault. Ce dernier est revenu sur le drame à Wendake et a transmis ses condoléances aux proches des deux enfants décédés. «Il va y avoir une enquête de la Sûreté du Québec (SQ), du coroner, et des droits de la personne et de la jeunesse», a-t-il promis.

Rassemblements illégaux

Pour le premier ministre, il n'y a pas de recette magique. Il a exhorté les Québécois à réduire leurs contacts et surtout les rassemblements intérieurs. « Il faut être prudent, surtout à l'intérieur. Après 15 minutes, le risque de transmission est plus élevé. Il faut le faire pour les personnes âgées, le personnel de la santé et les jeunes qui vont à l'école, a soutenu François Legault. Il a aussi demandé une fois de plus aux gens de télécharger l'application Alerte Covid pour prévenir la propagation du virus. À la suite du rassemblement de 1000 personnes dans une synagogue à Boisbriand cette fin de semaine, plusieurs constats d'infractions et des arrestations ont été faits par les policiers. Le ministre de la Santé en a d'ailleurs profité pour les complimenter: «Nos policiers ont fait un travail incroyable pour disperser les gens. On a réussi à éviter le pire, car il y aura peut-être des infections.» Horacio Arruda a cependant refroidi les ardeurs des Québécois, puisque les mesures ne disparaîtront pas de sitôt. «Il est trop tôt pour savoir ce qui va se passer après le 28 octobre. Je ne veux pas me réjouir trop tôt, mais je sens qu'on a atteint un plateau. Je pense qu'on ne pourra pas revenir à la liberté de cet été tant et aussi longtemps qu'on n'aura pas stabilisé la situation de façon intensive.», a affirmé le Dr. Arruda.

François Legault écorche son homologue fédéral

Questionné sur sa promesse d'embaucher 10 000 préposés aux bénéficiaires dans les CHSLD cet automne, le gouvernement s'est défendu. «Notre promesse d'embaucher 10 000 préposés aux bénéficiaires va se réaliser. On est en bas de 7000, car il y a eu des ajustements. On va respecter notre engagement.», a déclaré M. Dubé. Dans le même registre, le premier ministre a critiqué Justin Trudeau de vouloir s'ingérer dans la gestion des CHSLD. «M. Trudeau joue avec le feu, parce que toutes les provinces ont demandé d'avoir un transfert sans condition pour augmenter les transferts en santé aux provinces. Il fait une erreur en proposant des mesures centralisatrices.», a tonné M. Legault. Enfin, il a toujours refusé de dire qu'il y a du racisme systémique au Québec.

Encadré:

- 815 nouveaux cas

- 5 décès

- 11 nouvelles hospitalisations

- 10 nouveaux patients aux soins intensifs