La Ville de Montréal a annoncé mardi un investissement de 1,275 million de dollars pour permettre le développement d'une économie circulaire sur son territoire.

« Montréal a tout ce qu'il faut pour se positionner comme un leader [...] en économie circulaire »

" Notre relance doit être verte, inclusive et locale et la Ville de Montréal entend en être un leader. Nous allons mobiliser et canaliser les efforts ainsi que les contributions de l'écosystème économique pour s'assurer d'une relance qui ne laisse personne pour compte ", a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante, dans un communiqué de presse publié mardi.

L'économie circulaire consiste à optimiser l'utilisation des ressources à chacune des étapes de leur cycle de vie, dans le but d'en réduire l'empreinte environnementale.

Le responsable du développement économique et commercial et du design au sein du comité exécutif de la Ville de Montréal, Luc Rabouin, a confirmé l'accélération du développement de l'économie circulaire en annonçant la mise en place de deux mesures.

1,275 M$ pour Synergie Montréal

La métropole renforce son soutien financier à l'initiative Synergie Montréal de PME MTL Est-de-l'Île, en bonifiant sa contribution financière, la faisant passer de 450 000 $ à 1 275 000 $, et en prolongeant son soutien jusqu'au 31 décembre 2024.

Ce soutien permettra à l'organisme de poursuivre ses activités d'accompagnement aux entreprises dans le développement de leurs projets et de leurs modèles d'affaires en économie circulaire.

" Ce sont plus de 1000 entreprises qui ont pu être sensibilisées et plus de 500 accompagnées, ce qui résulte en une réduction annuelle des gaz à effet de serre de plus de 2800 tonnes ", a fait valoir la directrice générale de PME MTL Est-de-l'Île, Annie Bourgoin.

Fondaction pour l'économie circulaire

En parallèle, la Ville de Montréal s'engage dans le Fonds économie circulaire de Fondaction, un fonds d'investissement de 30 M$. " Le Fonds rendra possible l'émergence de modèles d'affaires novateurs et durables qui aideront les grandes entreprises qui souhaitent s'adapter pour traverser le temps ", a expliqué la présidente-directrice générale de Fondaction, Geneviève Morin

" Ce partenariat permet de mettre en commun les efforts de la Ville et des organismes d'accompagnement des entreprises qu'elle soutient. Il est crucial que cet accompagnement perdure afin de faciliter la transition économique au bénéfice de la transition écologique ", a déclaré Valérie Plante.

Selon Luc Rabouin, cela permet de consolider les emplois ainsi que l'économie locale grâce à une optimisation des sources d'approvisionnement.

De linéaire à circulaire

" Montréal a tout ce qu'il faut pour se positionner comme un leader en Amérique du Nord en économie circulaire. C'est une tendance d'avenir qui connaîtra une grande croissance dans les prochaines années et c'est une façon de rendre notre économie plus résiliente face aux prochaines crises ", a indiqué Luc Rabouin.

Cette annonce s'inscrit dans l'engagement que la Ville a pris en juin 2020 dans le cadre du plan de relance économique Une impulsion pour Montréal : Agir Maintenant.

Une transition vers une économie plus circulaire contribuera à l'atteinte des objectifs de la Ville de Montréal en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de réduction des matières résiduelles, tel qu'annoncés dans son Plan climat et sa vision stratégique 2020-2030.