Je me fais renverser brusquement, j'ai ensuite le temps de me relever et de retourner dévier le tir devant le filet. Vous ne pouvez pas me dire que le gardien n'a pas eu le temps de se relever

L'efficacité de Carey Price n'aura pas suffi à donner la victoire aux Canadiens de Montréal qui se sont à nouveau inclinés hier soir face aux Sénateurs d'Ottawa (5-4), au terme d'une séance de tirs au but.

Il s'agit de la troisième défaite consécutive des Canadiens, qui ont d'ailleurs une fiche d'une seule victoire en quatre affrontements contre Ottawa. Un retour sur le passage à vide de l'équipe montréalaise avec 3 obstacles qui les ont empêchés de l'emporter ce soir :

Un but refusé dans les dernières secondes

Brendan Gallagher semblait offrir la victoire à son équipe avec 2 secondes à jouer au temps réglementaire. Après des minutes de suspense et un appel à l'assistance vidéo de Toronto, l'arbitre a refusé le but, prétextant une obstruction de l'attaquant sur le gardien des Sénateurs. Une décision litigieuse et contestée par le joueur montréalais.

”Je me fais renverser brusquement, j'ai ensuite le temps de me relever et de retourner dévier le tir devant le filet. Vous ne pouvez pas me dire que le gardien n'a pas eu le temps de se relever, a-t-il déclaré en marge de la rencontre, je cherche toujours une explication qui ait du sens”.

La Canadien paie cher son indiscipline

Les fautes de concentration ont été fatales à l'équipe de Claude Julien qui a encaissé un but signé Drake Batherson à la deuxième minute de jeu. Le joueur de 22 ans a profité de le la désorganisation défensive du Canadien pour s'échapper dans les premiers instants de la rencontre, et entailler la confiance des coéquipiers de Carey Price.

À la moitié de la première période, le joueur des Sénateurs Brady Tkachuk profite aussi des failles de son adversaire. Il double la mise en exploitant une supériorité numérique provoquée par une infraction de Kotkanemi, déjà fautif d'une erreur de marquage sur le premier but.

Alors que Shea Weber avait réussi à réduire l'écart tout juste avant le premier entracte, il entame bien mal la deuxième période. Tôt en deuxième, le capitaine des Canadiens atteint Tkachuk au visage et écope de 4 minutes de pénalité, une pénalité qui s'ajoute à celle sifflée contre Josh Anderson juste avant la pause et qui laisse ses coéquipiers à 3 contre 5. Le jeune défenseur des Sénateurs Erik Brannstrom n'en demandait pas plus, il enfile l'aiguille entre les jambières de Carey Price pour inscrire son premier but en carrière dans la Ligue nationale de hockey.

Une victoire signée Brady Tkachuk

“C'est le meilleur match que j'ai vu Brady jouer”, dit son coéquipier Tim Stutzle en écho de vestiaires. En plus de son but en première période et de sa bagarre sanglante avec Ben Chiarot, le joueur de 21 ans a nivelé la marque 4-4 en troisième période alors que les Canadiens venaient de prendre les devants pour la première fois dans le match. Avec cet exploit, Brady Tkachuk devient le plus jeune joueur de l'histoire des Sénateurs à atteindre le plateau des 50 buts en carrière.

À la troupe de Claude Julien de rebondir jeudi soir à 20h, contre les Jets, à Winnipeg.