Sur le Court Central au Masters 1000 de Paris se sont affrontés, dans un match captivant, deux étoiles montantes du tennis, Stéfanos Tsitsipàs et Ugo Humbert, respectivement 6e et 34e meilleurs joueurs au monde. À Paris, devant les siens, le Français Ugo Humbert l'a emporté 7-6, 6-7, 7-6.

Il s'agit d'une victoire importante pour Humbert. Plus tôt cette année, le jeune Français avait remporté deux titres sur le circuit de l'ATP 250, mais c'est sa première victoire aux Masters 1000. C'est d'autant plus une fierté pour lui puisqu'il affrontait le favori du tournoi, la première tête de série, Stéfanos Tsitsipàs.

Une rencontre captivante jusqu'à la dernière seconde

Le Grec Tsitsipàs a connu un bon début de match, alors qu'il a récolté les trois premiers points et brisé Humbert. Ayant obtenu un laissez-passer pour la première ronde du tournoi, il s'agissait de son premier Masters 1000. De son côté, l'espoir français Ugo Humbert était timide et crispé dans son jeu au début du match avant de revenir à service égal grâce à la première balle de bris à 3-1 dans la première manche et d'élever la marque à 2-3. Il a toutefois commis une double faute lors de ce point et Tsitsipàs est revenu au service.

Tout au long du match, les deux joueurs se sont suivis de près. L'écart n'a jamais été supérieur à deux points, malgré le fait que la feuille de route de Stéfanos Tsitsipàs soit plus garnie que celle de son adversaire. Les deux joueurs, âgés de 22 ans, se sont talonnés. Ugo Humbert a redoublé d'efforts en réalisant un as, ce qui a mené la marque à 4-4. Le Français est revenu en force en variant puissance et finesse. La première manche s'est conclue à 7-6, 7-4 au bris d'égalité en un peu moins d'une heure de jeu pour Humbert. Tsitsipàs a commis 20 fautes directes dans la première manche, contre 16 pour Humbert. Ce sont ces fautes directes qui lui ont coûté la manche.

Ugo Humbert a continué sur sa bonne lancée en marquant le premier point de la seconde manche. Il s'est imposé au cours de cette manche en exploitant amplement son point fort : les lancers courts et bas, ce qui offrait moins d'opportunités à son adversaire. C'est seulement lorsque la marque était de 4-3 que Tsitsipàs a été testé au service pour la première fois dans cette manche. Il a tenté de revenir dans le jeu à quelques reprises, mais des fautes directes l'empêchaient de prendre les devants.

À 6-6, les joueurs sont allés en bris d'égalité. Humbert et Tsitsipàs se suivaient de très près, et c'est le Grec qui a remporté l'échange par la marque de 7-6, ce qui a mené le jeu en troisième manche.

C'est à Humbert que sont revenus les premiers points en troisième manche. Tsitsipàs était fatigué et il a faibli. Il était moins offensif et ses coups étaient moins puissants. Humbert a réussi à dominer son adversaire et l'emporter 7-6, 7-3 en bris d'égalité après près de 3h15 de jeu.

Coup d'œil rapide sur la rencontre Busta-Struff

Dans un autre match, l'Espagnol Pablo Carreno Busta faisait face à l'Allemand Jan-Lennard Struff. C'est l'Espagnol qui l'a remporté 6-2, 7-6 en 1h20. Ce sont principalement les services de Busta qui lui ont permis se tailler une place parmi les gagnants de la journée.

La Covid-19 frappe à nouveau

Également aujourd'hui, le Croate Marin Cilic devait affronter le Français Corentin Moutet, toutefois Moutet a testé positif à la Covid-19 et le match a été annulé. Dans un communiqué de presse, l'ATP a révélé que Corentin Moutet a été retiré du tableau du tournoi parisien et placé en isolement. Moutet avait connu un bon départ aux Masters 1000 de Paris, alors qu'il avait renversé l'Italien Salvatore Caruso au premier tour lundi. De son côté, Cilic se qualifie pour les huitièmes de finale sans jouer.