Au lendemain de la mort de son père, Idriss Déby Itno, Mahamat Idriss Déby récupère un pays dirigé d'une main de fer depuis 30 ans.

Hier, le général de corps d'armée est devenu président du Conseil militaire de transition et a aussitôt nommé 15 généraux, dont 14 proches de l'ancien dirigeant, qui formeront une junte de " transition " afin d'installer de nouvelles institutions en vue d'élections prévues dans 18 mois.

Le général a passé sa vie dans l'armée. Plusieurs experts de la région pensent que le nouveau chef d'État, âgé de 37 ans, est trop jeune pour diriger ce pays et ses 16 millions d'habitants.

Avec l'Agence France-Presse