Le talent québécois aura une place de choix cette année au festival South by Southwest (SXSW) qui a été lancé virtuellement mardi à Austin au Texas et s'étendra jusqu'au 20 mars prochain.

South by Southwest est la grosse vitrine internationale de musique indépendante.« Marc-Antoine Barbier

Le festival, communément appelé South By, offre une variété impressionnante d'activités pour les participants. De la comédie, des films ou de la musique, des conférences ou des opportunités de réseautage, le Québec sera très bien représenté dans chaque sphère. Ce sera davantage le cas lors du festival musical et lors des rencontres avec les entreprises technologiques et créatives qui seront présentes à l'événement.

Une vitrine musicale montréalaise

Vers la fin du troisième jour d'activités, le 18 mars à 20h, le festival-conférence montréalais M pour Montréal présentera une vitrine composée d'artistes québécois incluant Choses Sauvages, Paupière, TEKE::TEKE et No Joy. Pour Marc-Antoine Barbier, guitariste et saxophoniste pour le groupe funk rock québécois Choses Sauvages, "South by Southwest est la grosse vitrine internationale de musique indépendante". Il ajoute: "Si tu veux t'exporter un petit peu dans la scène indépendante, c'est vraiment la place."

Ce dernier mentionne aussi que la participation du groupe à l'événement virtuel possède des avantages qui n'existaient pas lors des années précédentes: "D'habitude, [South by Southwest] est assez dispendieux, il faut se rendre jusqu'au Texas, tu fais beaucoup de shows en peu de jour, c'est beaucoup d'argent et c'est assez difficile." Cette année, les artistes ont déjà enregistré, à partir de leurs propres studios, les prestations qui seront diffusées lors des festivités en ligne.

Questionné sur la place du Québec dans la scène de la musique indépendante internationale, M. Barbier est d'avis qu'il y a un intérêt marqué pour la musique de chez nous. "La barrière de la langue est de moins en moins réelle. Il y a de moins en moins de gens qui sont fermés à l'idée d'écouter de la musique dans une langue autre que l'anglais." SXSW est donc l'opportunité idéale pour tisser des liens avec des gens de l'industrie et permettre à des groupes comme Choses Sauvages de connaître du succès soit aux États-Unis ou ailleurs dans le monde.

Les entreprises créatives du Québec se démarquent

Les industries créatives du Québec profitent, elles aussi, d'une présence importante à South by Southwest. Vanessa Cupidon, vice-présidente média, communications et affaires publiques pour Québec@SXSW, plateforme organisée par Investissement Québec, se réjouit de l'importance des entreprises québécoises au festival: "La délégation du Québec à une très belle notoriété. Cela fait quand même dix ans que nous y participons sous la bannière de Québec@SXSW, dont cinq années avec une mission à saveur économique."

Selon elle, c'est grâce à cette notoriété que les entreprises québécoises comme Moment Factory ou les 7 doigts de la main peuvent tirer leurs épingles du jeu et trouver des clients dans les marchés américains, mais aussi à travers le monde, qui s'intéressent aux nouvelles technologies offertes par ces entreprises.

Mme Cupidon a cependant noté un certain essoufflement par rapport à l'utilisation des réseaux sociaux, particulièrement pour faire la promotion d'événements. Reste à savoir si le festival texan aura su se réinventer suffisamment dans le contexte actuel pour conserver ses amateurs fidèles, tout en continuant d'intéresser de nouveaux festivaliers.