Vacciner les Québécois, c'est gagner contre la pandémie « — François Legault

À partir de la semaine prochaine, les personnes âgées de 85 ans et plus pourront être vaccinées contre la COVID-19. Les rendez-vous pourront être pris dès ce jeudi, en ligne ou par téléphone.

En conférence de presse aux côtés du directeur national de la santé publique, Horacio Arruda et le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, le Premier ministre François Legault a annoncé l'accès de la vaccination à la " population générale " dans la province.

Jusqu'à maintenant, seuls les résidents des CHSLD, la moitié des RPA et 200 000 employés du secteur de la santé avaient pu recevoir les doses du vaccin Pfizer-BioNTech.

Où se situeront les centres de vaccination ?

Aux quatre coins du Québec, les centres de vaccinations ouvriront leurs portes à ce groupe d'âge.

Pourtant, l'Atrium du Stade olympique deviendra dans les prochains jours le plus important lieu de vaccination de la métropole, ainsi que l'un des plus grands au Québec avec sa superficie de 72 000 m2.

Catherine Dion, conseillère en communication pour le CIUSSS de l'Est-de-l'île-de-Montréal, a révélé à L'Atelier que l'édifice pourrait accueillir 4 000 personnes chaque jour, dès lundi 1er mars. Elle nous apprend que les employés viennent de recevoir une dose " pour se pratiquer ".

Qui sont les Québécoises et Québécois concernés par ces annonces ?

Étant donné que le gouvernement québécois permet aux personnes âgées de 85 ans et plus d'accéder au précieux liquide, il sera possible pour cette partie de population de se rendre jusqu'au centre de vaccination du Stade olympique pour s'y faire vacciner.

Le Premier ministre rappelle que " les personnes nées en 1936 et avant seront d'abord ciblées ".

Pour le moment, le gouvernement n'envisage pas d'abaisser cette limite d'âge, y compris à Montréal.

" On va d'abord s'assurer que ça ira avec les 85 et plus (…) L'expérience qu'on va prendre dans les 2 semaines permettra d'évaluer comment faire mieux pour la suite ", avance M. Dubé.

Quelles sont les démarches pour se faire vacciner ?

Bien que la campagne de vaccination débute la semaine prochaine, la prise de rendez-vous pourra se faire à partir de jeudi 25 février.

Les personnes ciblées devront se rendre sur Quebec.ca/vaccincovid pour signaler leur intérêt concernant la vaccination. Christian Dubé a conseillé aux proches aidants de s'assurer qu'elles y parviennent.

Pour les moins adeptes d'Internet, François Legault s'est voulu rassurant puisqu'il sera possible de téléphoner au 1 877 644-4545. Cependant, il insiste que " la façon la plus simple, c'est de passer par Internet ".

Le gouvernement estime que les organismes communautaires se rapprocheront des personnes incapables de se déplacer de chez elles, pour les accompagner.

Comment se déroulera la vaccination dans les centres ?

Selon M. Legault, la personne devra simplement " avoir en main " la carte d'assurance maladie.

Dès l'injection de la première dose, une date de seconde injection sera confirmée au patient.

" On veut donner de la prévisibilité ", assure Christian Dubé. Quant au Premier ministre, il assure que " vacciner les Québécois, c'est gagner contre la pandémie ".

Le ministre de la Santé et des Services sociaux estime que les 200 000 personnes âgées de 85 ans et plus auront reçu leur première dose d'ici deux semaines, puisque le Québec reçoit 100 000 doses par semaine.

Une personne accompagnatrice peut-elle également bénéficier d'une dose ?

Une personne qui accompagne une personne de 85 ans et plus lors de sa vaccination pourra, elle aussi, se faire vacciner en même temps.

Cette personne devra être âgée de 70 ans et plus, et elle doit être présente 3 jours par semaine ou plus en soutien à son proche de plus de 85 ans.

Il est important de rappeler qu'un seul accompagnateur peut se faire vacciner par personne de plus de 85 ans.

Situation de la COVID-19 à l'échelle du Québec sur les dernières 24 h, en date du 23 février 2021 :

- 739 nouveaux cas

- 12 nouveaux décès

- 9 hospitalisations de moins

- 12 084 doses administrées

- 19 081 tests effectués