Le Royaume-Uni est un des pays les plus touchés en Europe par la pandémie du nouveau coronavirus avec 5373 décès. En outre, la population est ces jours-ci très inquiète pour Boris Johnson, son premier ministre, qui a été hospitalisé aux soins intensifs.

La santé du premier ministre s'est rapidement dégradée depuis qu'il a contracté la COVID-19. Il a été transféré à l'hôpital aux soins intensifs, puisque ses symptômes s'étaient aggravés durant la soirée du 6 avril.

Mardi, l'homme âgé de 55 ans se trouvait dans un état stable et n'a pas eu besoin d'avoir à une machine respiratoire, a confirmé le numéro deux du gouvernement, Michael Gove. Il a ajouté que M. Johnson avait reçu de l'oxygène et était en observation étroite à l'hôpital St Thomas, qui se situe au centre de Londres. Il n'aurait pas d'autres problèmes de santé, sauf des problèmes de poids.

Vœux de rétablissement

Dimanche, la reine d'Angleterre s'est adressée personnellement à la famille de son premier ministre en lui souhaitant un rétablissement bon et rapide. Plusieurs autres chefs d'État, dont Donald Trump et Vladimir Poutine, ont envoyé des vœux de prompt rétablissement à M. Johnson.

La dégradation de l'état de Boris Johnson a inquiété les Britanniques tout en causant une onde de choc au Royaume-Uni, rappelant que n'importe qui pouvait être touché par cette maladie, qui ne cesse de s'aggraver au pays avec plus de 6000 morts. L'homme de 55 ans continuait de gouverner le pays depuis son isolement, mais a été hospitalisé d'urgence, causant ainsi la peur parmi le peuple anglais. Son état s'est finalement stabilisé après deux jours passés à l'hôpital.

La reine Elizabeth II s'est adressée au peuple britannique lorsque son premier ministre a été hospitalisé en lui disant qu'ils allaient vaincre ce virus et qu'ils allaient se revoir face à la situation avec le virus. Elle leur a adressé un message, depuis son isolement avec son époux, le prince Philip, pour les inciter à la résilience collective et leur faire parvenir un de mots d'espoir.

Pour le moment, le ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab, a été désigné comme étant le remplaçant de Boris Johnson le temps qu'il se rétablisse de la COVID-19.

Avec l'Agence France-Presse

0
0 (Crédit photo : 0)