Une famille pourrait dépenser en moyenne 695 $ de plus pour son épicerie en 2021, comparativement à 2020, selon le Rapport sur les prix alimentaires canadiens publié mardi et dont La Presse canadienne a obtenu copie. Des chercheurs canadiens du secteur de l'agroalimentaire s'attendent à une hausse des prix de 3 à 5 %, supérieure au taux d'inflation. Les viandes ainsi que les légumes frais sont les deux grandes catégories qui tirent les prix vers le haut avec une augmentation pouvant atteindre 6,5 %. La boulangerie suit de très près avec des prévisions à la hausse pouvant aller jusqu'à 5,5 %.
La Presse canadienne