La valeur du bitcoin a doublé depuis les six derniers mois et les cryptomonnaies sont de plus en plus populaires. Plusieurs projets ont vu le jour et ont permis aux détenteurs de jetons d'amasser d'importantes sommes d'argent, ce qui fait rêver les investisseurs.

« Deux factions découlent de cet engouement, soutient Gabriel Lizotte, consultant spécialisé dans le domaine des cryptomonnaies. Il y a ceux qui souhaitent se mettre à l'abri des banques centrales, du gouvernement et de l'inflation. Puis, il y a les gens qui veulent faire de l'argent rapidement. » L'instabilité financière causée par la pandémie a également augmenté la popularité des jetons.

Il n'encourage personne à se lancer dans la cryptomonnaie dans le but de profiter rapidement et rappelle les risques encourus par la forte volatilité du marché: " Il est important de bien s'informer avant d'investir et de toujours placer de l'argent qu'on est prêt à perdre."

Voici une liste des termes à connaître avant d'investir:

La blockchain est une technologie de chaîne de blocs qui sert à stocker de l'information d'une façon sécuritaire et transparente et généralement de façon décentralisée. " Ce ne sont pas toutes les blockchains qui sont décentralisées comme XRP, par exemple, le jeton numérique de la compagnie Ripple utilise une blockchain centralisée. " avance Gabriel Lizotte.

Les altcoins englobent toutes les cryptomonnaies, à l'exception du bitcoin. Le terme " alt season " signifie que le bitcoin s'est stabilisé et que la valeur des altcoins a grandement augmenté.

Un stablecoin est un jeton stable qui bouge très peu, comme le USDT qui suit le dollar américain. Il est utilisé surtout lorsque le marché baisse et permet de protéger les actifs gagnés.

Le "bull market" désigne un marché haussier et le "bear market" signifie un marché en baisse.

Les ICO (initial coin offering) sont des méthodes de collecte de fonds et permettent aux jeunes entreprises de trouver du financement rapidement. Les investisseurs acquièrent des jetons numériques qui pourront changer de main sur les plateformes d'échange lorsque le projet sera listé. Reste que les ICO sont très risquées, puisqu'elles ne garantissent aucunement les investissements.

Il est aussi possible de miner de la cryptomonnaie. Le procédé repose sur un calcul de transactions. Lorsqu'une de celles-ci est effectuée, comme il n'y a pas de banques pour vérifier les fonds, ce sont les ordinateurs des mineurs qui vont exécuter la demande. Les frais de transaction permettent de rémunérer le mineur qui procède à la création du jeton.