Rafael Correa, ex-président socialiste de l'Équateur, a été condamné à huit ans de prison avec dix-sept autres personnes, pour une affaire de corruption lors de son mandat entre 2007 et 2017. Jorge Glas, son ancien vice-président, qui purgeait une peine de six ans pour corruption, s'est pour sa part vu rajouter huit ans. La Cour a aussi ordonné « la perte des droits de participation politique pendant 25 ans » aux condamnés.

(Crédit photo : Archives du gouvernement de la Fédération de la Russie)