Le premier ministre japonais, Shinzo Abe, a déclaré l'état d'urgence au Japon après une augmentation des cas de COVID-19 dans plusieurs régions, notamment Tokyo et Osaka, pour une durée d'un mois. Le confinement ne sera pas obligatoire au Japon comme dans plusieurs autres pays. Les autorités locales comptent sur les habitants afin de respecter les consignes. La mise en place de l'état d'urgence ne sera pas aussi stricte que celles observées ailleurs dans le monde. Cette dernière a pour objectif de «maîtriser la propagation du virus tout en gardant les services socio-économiques essentiels, comme les transports en commun».

0
0 (Crédit photo : 0)