Douance s'est démarquée en cette deuxième soirée des préliminaires de la 25e édition des Francouvertes. Aux côtés de Mada Mada et Phil Bourg, l'artiste originaire du Saguenay a foulé la scène du Lion d'Or : plongée au cœur d'un évènement qui fait de l'émergence musicale, une priorité.

J'aimerais me rendre jusqu'en demi-finale, mais on verra « - Douance

L'ambiance bon enfant ne doit faire oublier en rien qu'il s'agit d'une compétition. Ce soir, ils étaient trois. Covid oblige, tous ces talents se sont déchaînés pendant plus de 3 heures devant un public majoritairement en ligne.

Une soirée pour découvrir trois talents

Peu après 20 h, l'animateur Louis-Phillipe Labrèche a ouvert la cérémonie sur une pointe d'humour avec la réouverture des salles de spectacle en zone rouge à partir du 26 mars. Quelques cris de joie se font entendre dans l'audience.

Chacune des soirées, à l'exception de la finale, est ouverte par un artiste autochtone. Celle-ci accueillait Anachnid, sacrée auteure-compositrice interprète autochtone canadienne de l'année 2019.

De sa voix douce et pure, elle a ouvert le bal. Connue pour son style électronique, elle s'est aujourd'hui essayée à l'acoustique.

Après une courte pause, Mada Mada s'est présenté sur scène. Voici comment l'artiste s'est décrit dans sa vidéo de présentation : " j'ai l'impression qu'au travers de ma musique on peut trouver qui je suis. "

Accompagné de sa choriste, son bassiste ou son batteur, il a entre autres joué Autonome, un titre relativement calme contrairement à L'Étranger, qui est plus dynamique et entraînant.

Quelques minutes plus tard, le style rock de Douance avec son titre Si a endiablé le clavardage de l'évènement. Elle a également interprété Angoisse, " chose qu'elle a un peu ressentie avant d'entrer sur scène ", confie-t-elle.

De son vrai nom Alexandrine Rodrigue, Douance s'est confiée à L'Atelier quelques heures avant sa prestation : " Ça m'apporte une vitrine et de la visibilité ". " L'occasion d'être prise et de jouer ce soir, c'est déjà malade (...) J'aimerais me rendre jusqu'en demi-finale, mais on verra ", a-t-elle dit concernant la soirée.

" C'est beaucoup de préparation mentale de se mettre dans le bon vibe avec les circonstances et la pression ", se désole l'artiste.

La soirée s'est terminée avec la prestation de Phil Bourg. Arrivé couvert d'un masque, l'artiste justifie son style rock pour exprimer la colère " qu'il vit en ce moment ".

Engagé, il n'hésite pas à dénoncer les travers de la société et invite le peuple à " ne pas se replier sur soi-même ". D'abord dans Les jours sombres, puis avec Ensemble on peut irradier.

" Il faut refuser de vivre dans un monde d'injustice ", clame-t-il à son public.

Les Francouvertes, un tremplin incontestable dans le monde de la musique

Peu après 23 h, les résultats du vote ont été publiés : Douance est sortie haut la main face à ses deux adversaires.

Le vote prend en compte deux éléments à parts égales : le jury de l'industrie musicale et le public.

Peu de temps avant la soirée, J. A. M., l'un des trois artistes qui performera lors de la cinquième des sept soirées prévues, a également tenu à s'exprimer sur cette soirée : " Ça me permet de voir contre qui je me mesure. Tu sais si je vois un show qui est comme le meilleur de tous les shows, je sais où est la barre et à quel point je dois la relever. "

La compétition prendra fin le 17 mai, date à laquelle se tiendra la finale des Francouvertes - non pas au Lion d'Or comme les préliminaires et la demi-finale, mais au Club Soda - où 3 artistes des 21 auront accès.

À la clé, une bourse de 10 000 $ offerte par les Francouvertes attendra le grand gagnant.